Communiqué du bureau politique du Parti Kataëb - 27/04/2021

  • f1
Communiqué du bureau politique du Parti Kataëb - 27/04/2021

Le bureau politique des Kataëb a tenu ce mardi sa réunion hebdomadaire, sous la présidence du chef du parti Samy Gemayel. Les participants ont passé en revue les derniers développements au Liban. Dans un communiqué publié à l’issue de la réunion, les participants ont convenu de l’urgence de la démission des députés afin de former un gouvernement qui paverait la voie à des élections législatives.

Le bureau politique a dénoncé l’effondrement total des piliers de l'État ; l’absence de contrôle aux frontières, laissant la voie libre à la contrebande, et au trafic illicite de stupéfiants. Il a en outre estimé que les institutions de l’Etat (le parlement, le département de la justice, et les services de sécurité) sont soumises aux dictats des partis au pouvoir, inféodé au Hezbollah.

Dans ce contexte, le peuple libanais se voit humilié, appauvri et dans le besoin. Le bureau politique a par ailleurs estimé nécessaire de protéger les frontières du pays, symbole de souveraineté, et que le chaos qui règne aujourd'hui confirme la collusion flagrante entre la mafia et la milice. Ceci vise à transformer le Liban en un État en faillite pour servir des agendas externes, au détriment de l'identité du pays et de son rôle historique, l’isolant pour mieux le contrôler.

Le parti Kataëb a tenu l’Etat responsable du sort des Libanais qui travaillent dans les pays du Golfe et de leurs familles, et de celui des agriculteurs libanais, qui n’arrivent pas à écouler leurs marchandises en raison de difficultés économiques sans précédent. Il a de même estimé que les autorités se cachent derrière des discours confessionnels pour camoufler leurs échecs et redorer leur image à l’approche des élections législatives et présidentielle. "L’incapacité de l’Etat à sortir le Liban de la crise économique a plongé les Libanais dans la pauvreté les poussant à espérer une carte de rationnement".

Le bureau politique a mis en garde contre les tentatives de certaines parties de reporter les élections sous n’importe quel prétexte, et que tous les moyens disponibles seraient mobilisés pour contrer un tel scénario.

Il a enfin salué la lutte acharnée des Libanais en faveur de la libération de leur pays, à l'occasion de la commémoration du retrait de l'armée syrienne du Liban. "Cet accomplissement n’aurait pas abouti sans l’union des Libanais honnêtes qui ont resserré leurs rangs face à l’occupation syrienne".

Source: Kataeb.org